Agir maintenant. Le 28 mars est le dernier jour pour $10k à $20k de remise de prêt du gouvernement

Le Compte d'urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) est une initiative du gouvernement du Canada. Le site officiel du gouvernement est ceba-cuec.ca

La bouée de sauvetage du CUEC pour les petites entreprises du Canada pendant la COVID-19

Canada's CEBA Lifeline for Small Businesses During COVID-19
Temps de lecture : 6 minutes

Le Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) est une initiative gouvernementale fondamentale conçue pour soutenir les petites entreprises aux prises avec les difficultés économiques causées par la pandémie de COVID-19. Le programme, lancé en avril 2020, offre des prêts sans intérêt allant jusqu'à $60 000 CAD par l'intermédiaire d'institutions financières éligibles. Ce qui rend le CUEC important, c'est que 33% de ces prêts, jusqu'à $20 000 CAD, pourraient être annulés s'ils sont remboursés avant le 31 décembre 2023.

Le CUEC s'est avéré vital pour d'innombrables petites entreprises au cours de cette période sans précédent. Alors que les fermetures nationales exercent une pression énorme sur les entreprises, en particulier celles qui opèrent dans des secteurs comme l’hôtellerie ou le tourisme, l’aide financière de programmes comme le CUEC est devenue une bouée de sauvetage : ils permettent aux entreprises de garder leurs employés malgré la baisse des revenus ; payer un loyer pendant les périodes où la circulation piétonnière était impossible ; et a même contribué à reconfigurer les modèles économiques autour des exigences de distanciation sociale. En offrant des facilités de prêt généreusement structurées à une époque de flux de trésorerie soumis à des tests de résistance et d'avenir incertain, le CUEC représente un élément indispensable de l'engagement plus large du Canada à protéger ses nombreuses petites entreprises robustes mais vulnérables contre une faillite catastrophique précipitée par la crise pandémique.

Prêt CUEC

Au cours de sa phase initiale, le Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) offrait un processus de demande relativement simple. Les entreprises pouvaient postuler directement auprès de leurs institutions financières où elles détenaient leur compte professionnel principal. Ils devaient confirmer qu’ils répondaient aux critères d’éligibilité, qui étaient liés à leurs salaires antérieurs et à un besoin démontré de fonds en raison des difficultés financières provoquées par la pandémie.

Le montant du prêt disponible dans le cadre du CUEC était un autre argument de vente de ce programme d'aide. Dans un premier temps, les entreprises éligibles pouvaient obtenir un prêt sans intérêt pouvant atteindre $40 000 CAD. Mais alors que la gravité et la longévité de l'impact du COVID-19 sur les entreprises sont devenues évidentes, le gouvernement a élargi le programme en décembre 2020, offrant $20 000 supplémentaires. Cela a porté le soutien total du CEBA à $60 000 CAD pour les entreprises éligibles.

Les conditions de remboursement ont également ajouté une valeur considérable aux entreprises traversant une période économique difficile. Si les emprunteurs remboursaient intégralement leur solde avant le 31 décembre 2023, il y aurait une remise de prêt pouvant atteindre un tiers (ou $10 000 à $20 000) du total, le transformant essentiellement en une subvention non remboursable plutôt qu'en une subvention non remboursable. une obligation de prêt à terme traditionnelle qui pourrait lier une entreprise à des charges à payer ou à des paiements importants à la date d'échéance. Cette politique a encouragé une reprise rapide et a profité à ceux qui ont été les plus défavorisés en ces temps incertains.



Remboursement du prêt CUEC

Le prêt du Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) a été une bouée de sauvetage pour de nombreuses entreprises en pleine pandémie de COVID-19. Pour faciliter le remboursement, le processus est conçu pour être relativement simple. Essentiellement, les propriétaires d’entreprise remboursent leurs prêts CUEC par l’intermédiaire des institutions financières auprès desquelles ils ont initialement obtenu le prêt. -Cela peut impliquer de vous connecter à des plateformes bancaires en ligne ou de contacter directement votre banque.

Bien que ces fonds aient été accordés sous forme de prêts sans intérêt avec possibilité de remise partielle jusqu'au 31 décembre 2023, après cette date, tout solde impayé du prêt CUEC sera converti en un prêt à terme de trois ans à un taux d'intérêt de 5 pour cent par an. à compter du 1er janvier 2024.

Ignorer vos obligations de remboursement du prêt CUEC peut avoir de graves répercussions. Si vous ne parvenez pas à le rembourser dans les conditions fixées, non seulement vous perdrez tout montant de remise, mais les arriérés affecteront éventuellement votre éligibilité et votre capacité d'emprunt futures. De plus, un échec pourrait entraîner des poursuites judiciaires de la part de votre institution prêteuse ou de l’ARC. Cela a des conséquences potentielles telles que le gel des avoirs ou le dépôt de réclamations contre les propriétés des défaillants, personnellement ou contre leurs sources de revenus. Le remboursement de ces prêts de manière responsable et rapide garantit le maintien d’une bonne santé financière tant pour les particuliers que pour les entreprises.

Prolongation du CUEC

La prolongation du Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) est une bouée de sauvetage cruciale offerte par le gouvernement canadien pour aider les entreprises en difficulté à la suite de la COVID-19. Il s'agit d'un prêt supplémentaire de $20,000 en plus du prêt de $40,000 précédemment accordé, un tiers du prêt total étant remboursable. En vertu de ce nouvel ajout, les entreprises qui n'étaient pas en mesure de se qualifier initialement en raison d'exigences en matière de masse salariale ont désormais une autre chance de réévaluer leur admissibilité en fonction de critères de dépenses non reportables.

Pour demander la prolongation du CUEC, vous devez démontrer à la fois la continuité de vos activités et votre nécessité financière. Les demandeurs admissibles doivent avoir un numéro d'entreprise actif de l'Agence du revenu du Canada (ARC) au 1er mars 2020 et doivent également prouver qu'ils rencontrent des difficultés économiques en raison de perturbations induites par la pandémie, telles qu'une réduction des revenus ou une augmentation des coûts d'exploitation. 



Enfin, il est essentiel non seulement de comprendre à quel point cet ajout peut être bénéfique, mais également de comprendre quand on peut l'utiliser au mieux de manière optimale avant la date limite du 30 juin 2022. Bien que les extensions offrent d'incroyables options de soulagement pendant des périodes difficiles comme celles-ci, une planification et une planification appropriées. la compréhension ne peut être sous-estimée pour garantir une utilisation prudente et un règlement éventuel sans complications à des stades ultérieurs.

Avantages de la prolongation du CUEC

La prolongation du Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) apporte de nombreux avantages, notamment en fournissant un soutien indispensable aux petites entreprises qui font face aux retombées économiques de la pandémie de COVID-19. L’un des principaux avantages est une augmentation du fonds de roulement pour couvrir les frais généraux lorsque les revenus ont été affectés négativement. En tant que bouée de sauvetage conçue principalement pour les entreprises fortement dépendantes de leurs flux de trésorerie, le CUEC augmente leurs chances de survie en couvrant les coûts essentiels qui ne peuvent être reportés ou éliminés.

Comparativement à d’autres programmes gouvernementaux, le CUEC est largement accessible et facile à utiliser. Il accorde des prêts sans intérêt jusqu'à $60 000 et comprend une composante (prêt $20K sur $60K) qui ne devra pas être remboursée si certaines conditions sont remplies d'ici décembre 2023 ; pour de nombreuses entreprises, cela pourrait être interprété comme un financement partiellement non remboursable. Ceci est très différent des subventions publiques traditionnelles ou des programmes complexes d’investisseurs étrangers qui peuvent imposer des critères d’éligibilité et des conditions de remboursement plus stricts. Le CUEC est un outil important pour assurer la continuité des activités au Canada dans le contexte d'incertitudes actuelles. 

Conclusion

En conclusion, le CUEC demeure un outil indispensable dans la boîte à outils financière des petites entreprises canadiennes qui traversent cette période sans précédent. Depuis son introduction initiale, offrant des prêts sans intérêt aux entreprises en difficulté avec l’incitation supplémentaire de renoncer jusqu’à un tiers du prêt s’il est réglé d’ici décembre 2023, le CEBA s’est distingué comme une bouée de sauvetage cruciale en période de turbulences économiques.

En réfléchissant au processus de demande facile et aux multiples avantages robustes du CUEC, nous pouvons comprendre pourquoi le programme a été si important en fournissant des fonds de fonctionnement à tous les types d'entreprises qui ont été touchées par la COVID-19, depuis les entreprises du secteur de l'hôtellerie qui ont vu leurs ventes chuter soudainement. trafic piétonnier vers les startups obligées de remodeler leurs stratégies commerciales autour du protocole de sécurité en cas de pandémie.



En fin de compte, au milieu des incertitudes croissantes posées par les circonstances mondiales actuelles qui rendent de plus en plus difficile l'obtention d'un financement accessible, sans parler des obligations croissantes envers les employés et les parties prenantes, des initiatives comme le CUEC élargi ont été inestimables pour garantir que les petites entreprises canadiennes continuent de pouvoir non seulement survivre mais potentiellement prospérer face aux défis actuels. 

Partagez la publication :

Articles Similaires

A Guide to Refinancing Your CEBA Loan Before March 28, 2024

Un guide pour refinancer votre prêt CUEC avant le 28 mars...

Ce guide complet vise à démystifier le processus de refinancement CEBA, en vous assurant de disposer de toutes les informations nécessaires pour faire…
We've hit the CEBA deadline on Jan 18, 2024: What's next?

Nous avons atteint la date limite du CUEC le 18 janvier 2024 : qu'est-ce que...

La date limite de remboursement du CUEC du 18 janvier 2024 est passée. Les propriétaires d’entreprise qui ont remboursé leur prêt peuvent désormais réclamer…
CRA Collections: Should Business Owners Default or Refinance CEBA Loans?

Recouvrement de l'ARC : les propriétaires d'entreprise devraient-ils faire défaut ou refinancer leurs prêts CUEC ?

Cet article se concentrera sur ceux qui envisagent soit de refinancer le CUEC, soit tout simplement de ne pas rembourser le prêt. Comme nous…

Biscuits

Ce site Web utilise des cookies pour fournir les fonctionnalités nécessaires du site et améliorer votre expérience en ligne. Nous ne collectons jamais de données personnelles. En utilisant ce site Web, vous acceptez l'utilisation de cookies comme indiqué dans notre Politique relative aux cookies