Agir maintenant. Le 28 mars est le dernier jour pour $10k à $20k de remise de prêt du gouvernement

Le Compte d'urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) est une initiative du gouvernement du Canada. Le site officiel du gouvernement est ceba-cuec.ca

Prêt CUEC

La tempête incessante de la pandémie de COVID-19 a causé des difficultés sans précédent aux petites entreprises. Pour aider les propriétaires d'entreprises en difficulté, le gouvernement fédéral du Canada a lancé le Compte d'urgence pour les entreprises canadiennes (CEBA) Prêt. L'aide financière du CUEC a été cruciale pour aider les entreprises à faire face à l'incertitude et à tracer la voie de la reprise. Cet article discutera de l’importance de CUEC, les critères d’éligibilité, la procédure de candidature et les recommandations, tous démontrant son potentiel révolutionnaire. 

Qu'est-ce qu'un prêt CEBA ?

Le gouvernement canadien a mis en place un prêt CUEC, ou CUEC, pour aider les petites entreprises à faire face aux dépenses de fonctionnement non reportées lors d'une baisse considérable de leurs revenus causée par l'épidémie de COVID-19. Ce prêt sans intérêt offre jusqu'à $60 000, dont 33% ($20 000) sont annulés s'ils sont remboursés avant le 31 décembre 2022. Les entreprises ont désespérément besoin de ce financement pour se remettre des effets économiques de la pandémie. N'oubliez pas que si l'épidémie de COVID-19 ne vous impacte pas, vous avez la possibilité d'emprunter jusqu'à $40 000 sans intérêts, dont $25 000 remis.

Critères d’éligibilité pour demander le prêt CUEC

La connaissance des validations des critères d'éligibilité du CUEC est essentielle, car toutes les entreprises ne seront pas éligibles à un prêt CUEC. Si vous souhaitez demander un prêt CUEC, assurez-vous de remplir les conditions suivantes :

  1. L'entreprise doit être en activité depuis le 1er mars 2020. Elle doit avoir ouvert un compte bancaire professionnel auprès d'une institution financière principale participante au plus tard à cette date ou avoir utilisé un compte bancaire personnel pour exploiter l'entreprise.
  2. Il devrait y avoir une intention sincère de continuer à exploiter l'entreprise ou de reprendre ses activités.
  3. L'entreprise ne doit pas avoir participé au programme de prêt CUEC initial et ne peut pas demander le soutien du CUEC auprès d'autres institutions financières.
  4. L'organisation doit accepter de participer à des enquêtes post-financement menées par le gouvernement du Canada ou ses agents.

Les petites entreprises canadiennes, les organismes sans but lucratif, les propriétaires individuels, les sociétés qui paient leurs travailleurs sous forme de dividendes plutôt que de salaires, et les sociétés qui embauchent des entrepreneurs peuvent tous demander un prêt CUEC. Si votre entreprise répond à toutes les exigences, vous pourrez peut-être obtenir jusqu'à $60 000 d'aide financière du CEBA via votre compte d'urgence pour entreprise.

Processus de demande de prêt CUEC

La procédure de demande de prêt CEBA se veut simple et conviviale. Vous devez d'abord prouver que vous remplissez les prérequis imposés par le gouvernement canadien. L'interface bancaire en ligne de votre compte bancaire professionnel vous permettra de demander le prêt. Les entreprises peuvent obtenir le financement dont elles ont besoin le plus rapidement possible grâce à une procédure de demande simplifiée qui réduit le temps consacré aux formalités administratives. Imaginons que la demande arrive via le flux de dépenses non reportables. Dans cette situation, l'entreprise doit soumettre sa demande via le site Web de la banque avant de l'envoyer sur un portail du gouvernement du Canada. Les factures, reçus et contrats serviront tous de preuve de paiement pour les dépenses non reportables en 2020. Les organisations doivent avoir en main les pièces justificatives nécessaires et leur numéro d'entreprise à neuf chiffres, qui sera utilisé dans la demande, pour la soumettre. Les banques plus petites ou rurales peuvent demander aux candidats de les contacter pour plus d'informations sur leur procédure de candidature. Les fonds sont versés sur votre compte professionnel lorsque votre demande est approuvée. À partir de là, vous pouvez les utiliser comme bon vous semble.

Exigences et date limite du prêt CUEC

Il y a de nouvelles exigences et délais du CUEC :

  • Les prêts CUEC destinés aux entreprises admissibles passeront de $40 000 à $60 000 le 4 décembre 2020.
  • Les candidats qui ont obtenu le prêt CEBA de $40,000 peuvent postuler pour l'extension de $20,000, qui offre aux entreprises éligibles un financement supplémentaire de $20,000.
  • Tous les candidats ont jusqu'au 31 mars 2021 pour postuler au prêt CEBA $60 000 ou à l'agrandissement $20 000.

Utilisations du prêt CEBA

Pour garantir que votre entreprise survive au climat économique actuel, le prêt CUEC doit être utilisé uniquement aux fins prévues. Le gouvernement a établi les catégories suivantes pour la manière dont les entreprises peuvent dépenser les fonds de leur prêt :

  • Paiements d'assurance : Les fonds provenant des prêts du CUEC peuvent être utilisés par les entreprises pour payer les primes d'assurance salariale, y compris celles de l'assurance des biens, de la responsabilité civile et de l'interruption des activités.
  • Paie: Les fonds provenant des prêts CUEC peuvent être utilisés par les entreprises pour payer les salaires des employés, ainsi que des avantages sociaux tels que l'assurance maladie ou les cotisations de retraite versées par l'employeur.
  • Service de prêt : Ce prêt peut être utilisé pour payer toutes les obligations de prêt découlant de la gestion de l’entreprise, y compris le principal et les intérêts.
  • Loyers et charges : Le loyer, les frais de location, les taxes foncières, le service régulier de la dette, les factures de services publics et autres dépenses sont inclus.

Mais les entreprises ne peuvent pas utiliser l’argent de leur prêt pour des actions qui ne les aident pas à gérer leur entreprise. Parmi ces activités figurent le remboursement anticipé ou le refinancement de la dette actuelle, le paiement de dividendes et de distributions et l'augmentation de la rémunération des dirigeants. Les propriétaires d’entreprises doivent se rappeler que ce prêt doit être utilisé de manière responsable. Si l’argent n’est pas utilisé aux fins prévues par le gouvernement ou s’il est utilisé à mauvais escient, l’entreprise indépendante devra peut-être rembourser le prêt en entier avec intérêt. Il est également essentiel que les entreprises surveillent de près la façon dont elles dépensent ces fonds, car elles devront fournir des informations précises lorsqu'elles demanderont une remise de prêt à la fin du programme.

Lignes directrices pour l’utilisation des prêts CUEC

Les entreprises doivent utiliser les prêts CUEC de manière responsable et dans le cadre des restrictions définies par le gouvernement s’ils veulent bénéficier du taux d’intérêt 0% (prêts sans intérêt) ou des éléments d’exonération du prêt. La plupart du temps, l’argent du CUEC peut être utilisé pour financer des dépenses professionnelles telles que le loyer, les factures, les assurances et le remboursement de dettes. Les salaires, traitements, avantages sociaux et cotisations de l'entreprise aux régimes de retraite font tous partie des coûts salariaux. Les paiements pour le loyer, les frais de location, les taxes foncières, le chauffage, l’éclairage et l’électricité sont tous éligibles au loyer et aux services publics. Le prêt CUEC peut également payer les paiements d’assurance biens, responsabilité civile et perte d’exploitation. Sont également concernés les paiements du principal et uniquement des intérêts effectués à temps pour toutes les dettes contractées par l’entreprise pendant son fonctionnement. Comme elles devront être enregistrées avec précision lorsqu’elles demanderont l’exonération de prêt du CUEC à la fin du programme, les entreprises doivent également garder une trace des dépenses qu’elles ont engagées avec leur prêt. Les entreprises devraient utiliser le montant restant de leur prêt CUEC pour s'assurer que leurs opérations (c'est-à-dire le flux de dépenses non reportables) restent viables en cette période difficile afin de mieux résister à la tempête.

Évitez ces pièges lorsque vous utilisez un prêt CUEC

Le programme CEBA pourrait ne pas couvrir toutes les autres dépenses en dehors de celles énumérées ci-dessus. Les entreprises doivent examiner attentivement leurs dépenses pour vérifier qu'elles utilisent les fonds du prêt à des coûts acceptables approuvés par le programme. Voici quelques choses à éviter lorsque vous utilisez un prêt CUEC dont vous devez vous souvenir :

  • N'utilisez pas l'argent pour couvrir des dépenses qui ne relèvent pas des rubriques de dépenses non reportables. Le programme exclut les coûts d'éligibilité tels que les paiements pour les distributions de dividendes, le refinancement de la dette et les dépenses en capital dans l'immobilier ou d'autres actifs. Il est essentiel de se rappeler que les catégories de dépenses non reportables doivent représenter au moins 60% de toutes les dépenses autorisées.
  • N’investissez jamais les fonds du CUEC dans des CPG, des comptes d’épargne ou des comptes de négociation. Les CPG et les comptes d'épargne ne sont pas considérés comme des coûts admissibles au CUEC.
  • N'utilisez pas les fonds du CUEC pour accorder des prêts à d'autres personnes ou entreprises, y compris celles que vous possédez ou contrôlez. Ce comportement ne relève pas du programme et est susceptible de mettre en péril les conditions de l'accord de prêt ainsi que le remboursement du prêt CUEC.
  • N'utilisez pas les fonds du CUEC pour verser des dividendes supplémentaires ou un salaire de direction supplémentaire. La distribution de pourboires et l’augmentation du salaire du propriétaire d’entreprise ne constituent pas une utilisation autorisée des fonds du CUEC.
  • Évitez de refinancer, de rembourser par anticipation un prêt existant avec les fonds du CUEC ou d'effectuer des paiements supplémentaires. Tous frais supplémentaires sur un prêt existant ne seraient pas considérés comme des dépenses professionnelles raisonnables et ne seraient pas éligibles au financement du prêt.
  • N'achetez pas d'actifs ou d'immobilisations avec les fonds du CUEC. L'objectif principal du programme est de payer les coûts non reportables pour aider les entreprises pendant la crise de la COVID.

Le prêt CEBA offre aux entreprises une aide financière vitale, mais il est nécessaire de planifier un remboursement responsable. La transition du soutien vers une croissance et une reprise durables pour les entreprises est rendue plus accessible par la compréhension des conditions et circonstances de remboursement.

Remboursement du prêt CUEC

À rembourser un prêt CUEC est de restituer les fonds empruntés dans le cadre du programme canadien CUEC. Pendant les temps difficiles de la pandémie de COVID-19, le gouvernement a conçu cette initiative pour aider financièrement les petites entreprises et les organismes à but non lucratif. Après avoir reçu le montant du prêt, les entreprises sont responsables de respecter leurs obligations financières conformément aux conditions et réglementations de l'institution prêteuse. Les entreprises ont la responsabilité de s’assurer que les fonds du CUEC sont remboursés à temps. Maintenir de bonnes relations avec votre prêteur et éviter les pénalités nécessite des remboursements réguliers et ponctuels avant la date d'échéance. Pour s'acquitter de leurs responsabilités de remboursement, les entreprises doivent comprendre les conditions de rendement, concevoir une stratégie de remboursement et utiliser leurs fonds de manière appropriée.

Modalités et conditions de remboursement du prêt CUEC

Les modalités de remboursement du prêt CUEC sont flexibles. En remboursant le montant restant du prêt avant le 31 décembre 2022, 33% de celui-ci seront annulés. Tout solde restant après cette date est transformé en un prêt à intérêt 5% d'une durée de trois ans. Au plus tard le 31 décembre 2025, le prêt doit être intégralement remboursé. Comprendre les modalités de remboursement du prêt CUEC est essentiel pour bien planifier vos remboursements et maximiser cette aide financière. Si vous ne pouvez pas effectuer vos paiements à temps, veuillez appeler votre institution financière pour discuter d'autres moyens de rembourser votre prêt.

Recommandations pour un meilleur soutien aux entreprises au CUEC

Voici quelques recommandations pour améliorer l’efficacité et le soutien du programme Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) après la pandémie.

1. Augmenter la date limite de remboursement du CUEC jusqu'en décembre 2025 ou au moins 2024

En raison des conséquences de l'épidémie, de nombreux propriétaires d'entreprises continuent de faire face à diverses difficultés et sont actuellement en difficulté financière. La FCEI demande au gouvernement de prolonger la date de remboursement d'un ou deux mois pour aider les propriétaires d'entreprises. Les années permettent aux PME de bâtir une base financière solide avant de rembourser leurs dettes.

2. Augmenter le montant de l’annulation de la dette

Pendant l’épidémie, le prêt CUEC a été une bouée de sauvetage vitale pour de nombreux propriétaires d’entreprises, leur permettant de rester à flot et de réduire le risque de fermeture totale. Cependant, ce financement n’a pas été un investissement pour beaucoup d’entre eux car ils pourraient avoir besoin de réaliser un profit. En conséquence, il pourrait être judicieux de réfléchir à transformer un pourcentage plus important de ces revenus en subventions, ce qui pourrait contribuer au redressement et à la rénovation des entreprises. À la lumière des difficultés rencontrées et auxquelles les propriétaires d’entreprises sont encore confrontés aujourd’hui, la FCEI pousse le gouvernement à augmenter le pourcentage de dette qui peut leur être annulé à au moins 50%.

3. Mettre en œuvre une procédure d'appel pour les anciens bénéficiaires du prêt CUEC jugés inadmissibles. 

Le solde du prêt doit être remboursé à environ 50 000 entreprises sans remise. La FCEI supplie le gouvernement d'élaborer une procédure d'appel qui donnerait à ces entreprises une chance équitable dont elles ont besoin de prouver leur éligibilité et de corriger toute erreur administrative ou autre problème qui aurait entraîné leur mauvaise classification.

Conclusion

Le prêt CUEC est une bouée de sauvetage pour les petites entreprises pendant la pandémie. Nous avons étudié de près les critères, l’utilisation et l’impact sur l’investissement. Il a été question de prolonger le délai jusqu'en 2024 ou 2025, d'augmenter le montant de la dette annulée à 50% et de fournir un moyen de recours aux prêteurs inéligibles. L’impact du CUEC a démontré la force de l’aide gouvernementale en aidant les entreprises à traverser la tempête et à en sortir plus fortes. Les entreprises canadiennes auront un avenir plus sûr si nous investissons dans des initiatives comme le CUEC.

Questions fréquemment posées

Qu’est-ce que le CUEC ?

Pour aider les entreprises canadiennes touchées négativement par la COVID-19, le gouvernement canadien a récemment annoncé qu'il créerait le Compte d'urgence pour les entreprises canadiennes. Pour une aide financière d'urgence destinée à faire face aux dépenses à court terme, les entreprises qualifiées recevront une ligne de crédit de $40,000.

Quand les prêts CUEC seront-ils disponibles ?

Vous pouvez postuler auprès de la banque centrale au service de votre entreprise ; les candidatures sont actuellement ouvertes. Les propriétaires de petites entreprises sont invités à contacter leur banque s’ils pensent être admissibles ou s’ils ont un besoin urgent d’argent pour remplacer les ventes perdues. Le gouvernement canadien a récemment annoncé une prolongation du programme CUEC, qui a débuté le 9 avril 2020. La date limite du 31 août 2020 pour les demandes de CUEC a été reportée au 31 octobre 2020.

Quels détails dois-je inclure dans ma demande de prêt CEBA ?

Vous devez fournir les éléments suivants :

  • Pour demander le CUEC, vous aurez besoin d'un relevé T4 Sommaire de la rémunération payée de 2019.
  • Le numéro à 15 chiffres de l'Agence du revenu du Canada de l'entreprise
  • Informations sur le compte bancaire d'une entreprise, telles que le numéro de compte et l'emplacement de la succursale

Combien de temps faudra-t-il pour recevoir les fonds ?

Dans les 7 jours ouvrables suivant la soumission réussie de votre demande, vous devriez recevoir vos fonds. Une fois votre autorisation obtenue, les fonds seront immédiatement transférés sur votre compte professionnel. À partir de là, vous pouvez accéder à l’argent et l’utiliser pour payer tous les coûts opérationnels que vous pourriez avoir à maintenir la viabilité de votre entreprise. 

Biscuits

Ce site Web utilise des cookies pour fournir les fonctionnalités nécessaires du site et améliorer votre expérience en ligne. Nous ne collectons jamais de données personnelles. En utilisant ce site Web, vous acceptez l'utilisation de cookies comme indiqué dans notre Politique relative aux cookies